Menu

01 86 65 78 69
Au cabinet : jeudi , vendredi et samedi de 8h à 20h
Consultations à domicile
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Lombalgie, lumbago, sciatalgie, comment s'y retrouver?

Lombalgie, lumbago, sciatalgie, comment s'y retrouver?

Le 10 mai 2018
Lombalgie, lumbago, sciatalgie, comment s'y retrouver?
Qu'est ce qu'un lumbago ou une douleur lombaire? Comprenez quelles sont les différentes causes et symptômes de la lombalgie. Quelle est la différence entre une lombalgie aigüe et chronique et quelles peuvent être les conséquences?

Lombalgie, lumbago, tour de reins: mais que désignent ces termes que l'on entend au quotidien?

On a souvent tendance à se perdre entre les termes médicaux, ceux que l'on emploi couramment ou ceux que l'on a vulgarisé.

Comme c'est le cas dans cet article, différents termes tels que lombalgie, lumbago ou tour de reins, désignent finalement une seule et même chose: une douleur lombaire.

Petite précision, les lombaires ou colonne lombaire sont 5 vertèbres situées dans le bas du dos qui s'articulent entre elles (en jaune sur l'image).

Autour de ces vertèbres on retrouve de nombreux muscles (psoas, carré des lombes), des nerfs (crural, sciatique), des vaisseaux sanguins et même certains organes (intestin, colon...).

C'est pour cela qu'une prise en charge globale des douleurs liées à la lombalgie est primordiale.

Notez qu'en France 70% des 20-90 ans souffriront de lombalgie. Pour 10 à 23% d'entre eux elle perdurera au-delà de 3 mois.(source: lombalgie.fr)

Quelles sont les causes d'une lombalgie? 

La plupart du temps la lombalgie apparaît suite à un faux mouvement ou un effort mal calculé. Par exemple, soulever un poids en se penchant en avant sans fléchir ces jambes.

De nombreuses autres causes sont possibles:

  • Activité professionnelle: mouvements répétés, mauvaises postures. Notez que 2 salariés sur 3 et 34% des salariés de la manutention souffriront de lombalgies.
  • La sédentarité: le mouvement c'est la vie, moins il y aura de mouvement plus les douleurs articulaires apparaîtront.
  • Le surpoids: augmente entre autres la tension  au niveau des disques articulaires.
  • Les problèmes posturaux
  • Les pathologies articulaires (rhumatismales), neurologique ou d'un organe.

Quels peuvent être les symptômes d'une lombalgie?

Les symptômes sont divers et variés, ils dépendent du contexte d'apparition de la douleur, des antécédents de la personne. Dans certains cas on peut retrouver plusieurs de ces symptômes associés :

  • Contraction musculaire subite et intense, pouvant diminuer la mobilité des lombaires ;
  • Sensation de barre dans le dos ;
  • Difficultés au mouvement : se pencher en avant, en arrière, se relever, les rotations ;
  • Irradiations dans la fesse, l’aine, les jambes ;
  • Réveils nocturnes douloureux, signe d’une inflammation ;
  • Troubles digestifs : constipation, ballonnements…
     

Quelle est la différence entre une lombalgie aigüe et chronique ?

On distingue deux types de lombalgies : la lombalgie aigüe et la lombalgie chronique.

Lombalgie aigüe :


Il s’agit d’une douleur dans le bas du dos depuis moins d’un mois.

En général la douleur apparaît soudainement suite à un élément déclencheur (faux mouvement, port de charge). Une sensation de blocage peut vite apparaître, due à la contraction musculaire et à la tension ligamentaire.

Si elle est prise en charge correctement, les symptômes disparaitront en quelques jours.

Lombalgie chronique :


La douleur est présente depuis plus de 3 mois, on dit que la lombalgie est dégénérative, c’est-à-dire que les symptômes s’aggravent, l’état de l’articulation se dégrade. On peut retrouver de l’ostéoporose, un tassement vertébral.

La lombalgie chronique peut vite entraîner un état dépressif. Les activités du quotidien sont limitées, la sédentarité s’installe ce qui atteint le moral.

La prise en charge doit alors impérativement être pluridisciplinaire : pharmacologique, psychique et physique.

Pour conclure:

Retenez que 9 fois sur 10 la lombalgie est bénigne et les douleurs disparaissent dans les jours qui suivent.

La clé réside dans la prévention et dans la bonne prise en charge des symptômes. Cela fera par ailleurs l’objet du prochain article : Comment prévenir la lombalgie ?

Pour plus de précisions sur le sujet n’hésitez pas à contacter votre ostéopathe à Versailles qui sera ravie de vous éclairer.

 

Plan d’accès 82 bis avenue de Paris 78000 Versailles Voir le plan